la spiruline

Spiruline de qualité, bio ou française ?

La meilleure qualité de spiruline

On conseille généralement d'acheter bio, d'acheter local, d'acheter français. Maison de la Spiruline est toujours à la recherche des meilleurs crus de spiruline dans le monde. Vous trouverez plus d'informations sur notre culture de spiruline ici.

La meilleure spiruline que nous avons trouvé n'est ni bio, ni produite en France, mais elle vient d'Hawaï. C'est le paradoxe de la spiruline : pour avoir la meilleure spiruline, il ne faut pas une spiruline bio ni une spiruline française.

Pour comprendre pourquoi, suivez le guide !

Pas de spiruline bio "AB" : Pourquoi ?

Pas de certification bio "AB" possible en Europe

En effet, il n’y a pas encore de référentiel bio "AB" défini pour la spiruline, à l'échelle de l’Union Européenne. Cela signifie que personne en UE ne peut obtenir le label AB.

Les seules labellisations possibles en UE sont obtenues par un label privé comme Ecocert ou Naturland. La culture peut ainsi être reconnue écologique mais cela ne correspond pas au label bio "AB" : ce sont des sociétés privées qui définissent les exigences pour leur propre label.

 

Spirulines bio "AB" hors Europe

Le label AB peut être attribué à des spirulines d’origine hors UE. C’est le gouvernement de chaque pays qui gère les attributions des labels AB pour son propre pays. Par conséquent, si le gouvernement d’un pays établit un référentiel peu exigeant, des spirulines de mauvaise qualité bénéficieront du label AB. La plupart des pays hors UE ont un référentiel bio peu exigeant.

Nous vous déconseillons généralement d’acheter des spirulines peu chères. Evitez généralement les spirulines venant de Chine et d'Inde.

Ne préférez pas une spiruline bio "AB" mais renseignez-vous plutôt sur la qualité du produit, sur sa provenance, et sur les pratiques du producteur.

  

La source d'azote

La spiruline a besoin de trouver de l'azote dans l'eau. L'agriculture biologique promeut l'utilisation de fumier comme source d'azote. C'est une source d'azote efficace pour l'agriculture. Or pour la spiruline, ces sources d'azote amènent beaucoup de bactéries dans l'eau. Pour éliminer ces bactéries, il est nécessaire de chauffer la spiruline au séchage : elle perd alors une grande partie de sa richesse nutritionnelle. 

C'est pourquoi la spiruline bio "AB" est généralement de moindre qualité.

 

En résumé

Le label bio AB ne veut pas dire grand chose pour la spiruline.

Ce n'est pas un gage de qualité car le label bio "AB" est défini par chaque pays et peu de pays hors de l'UE ont un label bio "AB" vraiment exigeant. De plus, les spirulines bio peuvent avoir été contaminées bactériologiquement et peuvent avoir perdu au séchage une partie de leur richesse nutritionnelle.

La spiruline, plus écolo que la bio !

La culture de spiruline, indépendemment de toute labellisation, est très écologique. En cela, elle constitue une réponse aux défis alimentaires du XXIè siècle.

L’agriculture biologique a pour but de produire des produits de qualité tout en préservant et enrichissant l’environnement. Elle utilise le compost et le fumier comme engrais, pratique la rotation des cultures et exclut l’usage de pesticides, herbicides et engrais chimiques. Les déchets sont recyclés dans la mesure du possible. C'est une agriculture raisonnable et respectueuse de l'environnement.

La culture de la spiruline respecte pleinement ces principes. En effet, étant cultivée dans des bassins, elle ne provoque aucune érosion des sols. Sa culture ne nécessite l’utilisation d’aucun herbicide ou pesticide de synthèse. La culture de spiruline n’abîme pas l’environnement. L’eau n'est utilisée que pour compenser l’évaporation dans les bassins. Avec une petite surface de terrain, on peut produire beaucoup de spiruline, en continu.

En résumé, pour la culture de spiruline, on a besoin de peu de choses et de rien de chimique ! C'est pourquoi l'OMS l'a déclarée aliment du XXIè siècle

Pas de spiruline française : pourquoi ?

La spiruline française est de moindre qualité pour plusieurs raisons : cela est dû au climat de la France, et aux techniques de culture en France. Nous cherchons la meilleure qualité de spiruline. Nous n'avons pas trouvé en France une production répondant à nos attentes. Voici pourquoi :

Les producteurs de spiruline française revendique une culture paysanne. Cependant pour la spiruline, une culture paysanne est de moins bonne qualité qu'une culture industrielle utilisant des techniques de pointe.

La qualité de la spiruline dépend de nombreux facteurs. Voyons ensemble :

 

Soleil et chaleur pour la spiruline

Tout d’abord son milieu de culture est important. Elle a besoin d’un soleil intense direct et de chaleur toute l’année. Plus elle reçoit de soleil direct, plus elle contient d'antioxydants et de vitamines.

Cultivée sous serre, elle ne profite pas de tous les rayons du soleil. Elle contient donc moins d’antioxydants et moins de vitamines. Vérifiez si votre producteur de spiruline cultive la spiruline sous serre ! 

Notre spiruline est cultivée sous le soleil intense d’Hawaï.

La plupart des spirulines en France sont cultivées sous serre, car le climat de la France n'est pas assez chaud. De plus, les serres doivent être chauffées avec de l’électricité qui provient principalement du nucléaire pour la France. Ce n'est pas écologique. Il faut savoir que les déchets nucléaires sont ce qu'il y a de plus polluant au monde. Cela surpasse amplement les émissions de gaz dues au transport de la spiruline depuis Hawaï jusqu'à la France.

  

Pureté de l'eau de culture

Ensuite, la qualité de l’eau de culture est essentielle. Une spiruline de qualité croît dans une eau pure.

La spiruline absorbe les métaux lourds dans le corps humain ou dans l'eau des bassins de culture. Pour éviter une spiruline déjà chargée en métaux lourds, vérifiez la provenance de l’eau de culture de votre spiruline !

Notre spiruline est cultivée dans un mélange d’eau de source et d’eau de mer puisée à 600m de profondeur. Ce mélange garantit une eau pure, enrichie grâce à l’eau de mer en 96 oligo-éléments !

La plupart des spiruliniers de France utilisent l’eau du robinet. Situés en zone rurale, l'eau du robinet utilisée dans les bassins est souvent polluée aux métaux lourds, venant de l’agriculture intensive et des rejets d’usines. 

  

Rinçage de la spiruline

Le milieu de culture de la spiruline est fortement alcalin. Le pH de l'eau est autour de 10. Ce milieu de culture n'est pas approprié à l'être humain.

La spiruline doit être rincée avant d'être séchée, avant d'éviter de sécher avec son milieu de culture alcalin. Vérifiez si votre spiruline est rincée avant séchage ! Si la spiruline n'est pas rincée, elle a un goût salé. La spiruline rincée n'est pas salée.

Notre spiruline est rincée trois fois à l'eau de source avant le séchage. Notre spiruline n'a pas un goût salé

La plupart des spirulines françaises ne sont pas rincées avant d'être séchées. Elles ont un goût salé qui indique que le milieu de culture alcalin est toujours présent avec la spiruline. 

  

Température de séchage

La spiruline contient de nombreuses molécules sensibles à la chaleur : vitamines, antioxydants, acides gras essentiels. 

Si la spiruline est séchée à haute température, au four par exemple, elle perd une partie de sa richesse nutrtionnelle : des vitamines, des antioxydants et des acides gras essentiels sont cassés par la chaleur. La spiruline doit donc être séchée à froid. Vérifiez la technique de séchage de votre producteur de spiruline ! 

Notre spiruline est séchée à froid, par un processus unique au monde appelé "Ocean Chill Drying". C'est la meilleure technique de séchage. Elle est pulvérisée dans un courant d'air froid et l'humidité s'évapore très rapidement. Ce procédé n'existe que pour la spiruline d'Hawaï.

 

Vitesse et technique de séchage

Le séchage de la spiruline est responsable en partie du goût de la spiruline. Certaines spirulines de mauvaises qualité ont un goût difficile à accepter. Notre spiruline a un goût délicat : elle est un ingrédient pour des recettes gastronomiques.

Le séchage de la spiruline comporte deux enjeux, en plus de la température : l'oxydation et la contamination bactériologique.

Si la spiruline est séchée à froid mais lentement, elle est sensible à l'oxydation qui comme la chaleur détruit une partie des vitamines, antioxydants et acides gras essentiels. Vérifiez la technique de séchage de votre producteur de spiruline ! Laisser sécher au soleil ou dans au four à basse température n'est pas assez rapide pour éviter l'oxydation de la spiruline. 

Si la spiruline n'est pas séchée par spray mais séchée en rouleaux ou paillettes, elle prend un goût mauvais et très fort, difficile à accepter. C'est parce que le séchage est trop lent : l'intérieur des paillettes ou des rouleaux de spiruline commence à pourrir avant de sécher. C'est pourtant le procédé de séchage le plus utilisé par les spiruliniers de France, par manque de moyens. Attention certaines spiruline sont séchées en rouleaux puis les rouleaux sont mixés pour obtenir une poudre : évitez ce procédé de séchage !  Vérifiez le procédé de séchage de votre producteur de spiruline ! 

Les Kanembous qui sèchent la spiruline lentement au soleil ne la consomme que cuite sous forme de sauce : leur sagesse traditionnelle leur permet d'éviter la contamination bactériologique de la spiruline due à un mode de séchage lent.

Notre spiruline est séchée à froid par un processus unique au monde appelé "Ocean Chill Drying". Ce procédé fait sécher par spray la spiruline dans un air contenant moins de 1% d'oxygène : elle est ainsi protégée de l'oxydation. Elle est pulvérisée sous forme de poudre très fine dans un courant d'air froid. L'humidité est totalement captée en un temps très court. Il n'y a pas de contamination possible.

 

En résumé

La spiruline française présente deux défauts qui font que nous ne la commercialisons pas. En effet, nous sommes à la recherche de la meilleure qualité possible de spiruline.

D'une part, le climat de la France n'est pas assez chaud : les spirulines sont cultivées sous serre, souvent chauffées. Or, la spiruline développe ses anitoxydants et vitamines en plein soleil.

D'autre part, les spirulines françaises se veulent paysannes : leurs techniques de production sont inférieures à celles de la spiruline d'Hawaï. 

Si un jour nous trouvons une spiruline française de qualité, nous aurons le plaisir de la commercialiser.