Les bénéfices de la culture de spiruline sur l'environnement !

La spiruline, au-delà d’être un super-aliment aux multiples vertus pour l’homme, est également très bénéfique pour l’environnement !
L’un des aliments les plus riches et densément protéinés au monde est étonnamment issue de l’une des cultures les plus économique et écologique possible ! 
En effet, sa culture est rapide, durable et ne nécessite que très peu de ressources. 
Dans la course contre le réchauffement climatique, cet aliment qui a traversé les siècles est aujourd’hui plus que jamais d’actualité.

spiruline et environnement
Les principaux avantages pour le climat sont:
 

La conservation des sols: La culture de spiruline n’endommage pas les sols et peut être assurée sur des espaces où d’autres types de cultures ne sont pas envisageables. Capable de doubler sa biomasse en seulement 24h, elle bénéficie d’une vitesse de croissance vertigineuse mais aussi d’une proportion sans égale de protéines (les deux tiers de son poids sec) et tout cela sans cruauté !
 
Comparatif des protéines produites par acre de terrain :

20 fois plus que le Soja 
40 fois plus que le Maïs
200 fois plus que le bœuf

Pouvant être cultivée facilement dans de l’eau alcaline, la culture de spiruline est économique, adaptative et permet de lutter contre l’érosion des sols.

Une utilisation efficiente et pérenne de l’eau
 

La culture de spiruline nécessite également beaucoup moins d’eau que les cultures conventionnelles. 

Besoins en eau de la spiruline en comparaison aux sources de protéines les plus consommées :  


75% moins d’eau que pour la culture du Soja
 83% moins d’eau que pour la culture du maïs
 98% moins d’eau que pour l’élevage bovin  

De plus, près de 100% de l’eau utilisée dans les bassins peut être recyclée, la majeure partie des pertes étant uniquement due à l’évaporation naturelle.

Un véritable générateur d’oxygène (O2): 
 

La spiruline produit jusqu’à 17 tonnes d’oxygène et recycle environ 6,4 tonnes de CO2 (dioxyde de carbone) par hectare sur 1 an.

En comparaison :  

Les arbres recyclent entre 1 et 4 tonnes de CO2 par hectare sur la même période (Schreiber et al. 2017).

La culture de spiruline est donc un générateur d’oxygène encore plus efficace et une solution durable pour la planète.  

spiruline et environnement


Un processus durable agissant positivement contre le réchauffement climatique. 
Très adaptative, rapide, et nécessitant peut de ressources pour un rendement inégalé et un bilan carbone négatif. 
La spiruline est plus que jamais une solution responsable !